LIGUE 1 MOBILIS - 6ÈME JOURNÉE:MCA - JSK, AUJOURD'HUI À 17H À HUIS CLOS

On liquide et on s'en va

Par
image

Le stade Omar-Hammadi de Bologhine abrite, cet après-midi à partir de 17h, l'une des affiches du football national, lorsque le MC Alger recevra la JS Kabylie. Une confrontation entre une équipe du Mouloudia en pleine tourmente et une autre de la JSK bien dopée par la dernière victoire face au Paradou AC (1-0).

L'avantage des Algérois de jouer devant leur supporters a été éclipsé par la sanction de la CD de la LFP, mais même à huis clos, les Vert et Rouge ne vont pas se laisser faire par l'un de leurs plus anciens rivaux. Aussi, la rencontre d'aujourd'hui entre les deux équipes se jouera dans une ambiance un peu particulière. C'est d'abord, l'une des rares fois où cette affiche se joue sans les supporters. D'ailleurs, l'absence de ces derniers fait que le match n'a aucune saveur, hormis, les trois points pour lequel les deux antagonistes vont s'affronter dans un bruit de tibias, faute de chants dans les gradins.
Du côté de la barre technique, c'est l'équipe de la Kabylie qui semble plus avantagée que son adversaire qui traverse une zone de turbulences depuis le début de la saison. Affichant une forme physique et un moral au beau fixe, les Canaris comptent revenir à Tizi Ouzou avec les trois points. Dumas sait très bien que ses poulains sont capables de gagner mais il sait aussi que son échiquier a un lourd handicap. Les joueurs recrutés, pour la grande majorité, ont beaucoup de «jus» dans les jambes mais pas la cohésion nécessaire pour un match tactique comme le souhaiterait le coach français. En effet, les gars de la JSK jouent pour les trois points, rien de moins. Le boss, comme le coach, ne semblent pas se satisfaire de demi-mesures. Le point du match nul n'est rien, comparé au «butin» complet. L'expérience des deux hommes leur enseigne que c'est durant les périodes de vaches maigres qu'apparaît la valeur des points que l'équipe aurait pu empocher. Les séances d'entraînement, en préparation à cette rencontre, sont un indicateur suffisant pour déceler chez les dirigeants kabyles la nouvelle stratégie qui fait que l'équipe ne joue plus désormais pour autre chose que la victoire. La nouvelle «méthode Mellal» stipule que la JSK joue pour gagner et marquer des buts à domicile comme en déplacement.
Mais pour le moment, cette méthode bute sur le manque de discipline de certains éléments, comme Boukhenchouche qui vient encore de se distinguer en boudant les entraînements. Cette caractéristique met les dirigeants dans tous leurs états. L'enjeu de cet après-midi se résume aux trois points de la victoire, sans se soucier du spectacle. Il n'y aura pas de spectateurs pour apprécier. La sanction a escamoté cette confrontation de sa splendeur légendaire. Les rencontres entre les deux équipes ont toujours passionné les amoureux de la balle ronde en Algérie. Mais aujourd'hui à Bologhine, l'on aura droit au bruit des tibias à la place des chants.
Enfin la rencontre, et malgré le huis clos, reste tout de même importante pour les deux équipes. Les Kabyles auront là une occasion de renforcer leur cohésion avec en point de mire les trois points. Un «butin» nécessaire vu que les deux prochaines rencontres ne seront pas une sinécure, face au CRB et à l'ESS. Les Mouloudéens pourront, de leur côté, signer la victoire du retour à la normale après un dérapage qui dure depuis le début de saison.