QUARTS DE FINALE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS D'AFRIQUE:LE PLUS DUR RESTE À FAIRE

L'ES Sétif s'offre le WA Casablanca

Par
image

Dans le cadre du match-aller des quarts de finale de la LDC, l'ES Sétif a pris le meilleur sur le représentant marocain, le WA Casablanca (1-0). Un score, de par les avis unanimes, qui n'est pas pour autant rassurant avant la manche-retour, prévue vendredi prochain à Casablanca.

A la fin de la rencontre, les Sétifiens ne s'en prenaient qu'à eux-mêmes, puisqu'ils pouvaient marquer plus de buts, que de se contenter seulement de celui inscrit par le Sénégalais Dimoande à la 16'. Les attaquants du club des Hauts-Plateaux ont brillé par des ratages à la pelle, notamment par l'intermédiaire de Bouguelmouna, Djahnit ou encore Dimoande. A force de vouloir bien faire et tout faire, ils ont péché devant les buts, faisant que la rencontre s'est achevée sur ce maigre avantage pour le représentant algérien. Un score piège qui augure, surtout, d'une manche-retour des plus ardues et disputées. Vendredi prochain, les protégés du Marocain Rachid Taoussi devront serrer les boulons derrière pour ne pas encaisser et se compliquer la mission.
Vendredi soir, les Sétifiens, poussés par leurs fans dans une ambiance exceptionnelle pour ce derby nord-africain, ont commis des erreurs qui auraient pu leur coûter très cher. Comme ce repli défensif tardif qui, chaque fois, laisse des espaces aux Marocains. Ces derniers ont failli les exploiter à moult reprises, n'était-ce le fait que leurs attaquants ont confondu vitesse et précipitation devant le gardien Boultif.
Ces erreurs doivent, coûte que coûte, être évitées vendredi prochain si les gars de l'ESS veulent poursuivre leur aventure et rééditer l'épopée inoubliable de 2014, où ils avaient été sacrés dans cette prestigieuse compétition continentale.
Rachid Taoussi, qui connaît bien le potentiel du WA Casablanca, sait que son équipe sera mise à rude épreuve lors du match-retour face au tenant du titre, mais se dit confiant indiquant que «l'ESS garde toutes ses chances». Pour lui, les deux équipes ont livré en cette soirée du vendredi «une belle rencontre et très animée» ce qui promet déjà pour la seconde manche. «Les deux équipes ont livré un match de haut niveau et chacune a essayé d'assurer un résultat qui lui permettrait de jouer sereinement le match-retour. On a éprouvé une grande difficulté du fait qu'on voulait marquer des buts et éviter d'en encaisser devant une équipe marocaine performante», a indiqué le coach, repris par l'APS. Le technicien en question refuse d'exercer une pression sur ses joueurs, qui, selon lui, ont tout donné. «Je n'avais pas beaucoup de choix quant aux joueurs à aligner pour ce match. Je remercie mes joueurs pour leur investissement, leur rigueur et leur détermination», dit-il.
Taoussi profitera des jours restants pour bien armer son équipe et lui permettre de prétendre damer le pion aux Widadis et passer ce tour. Ces derniers auront, certes, l'avantage d'évoluer chez eux et devant leur public, mais tout reste jouable et c'est, justement, cet état d'esprit sur lequel insiste Taoussi auprès des siens, dans l'optique de revenir avec le fameux sésame dans les poches.