AVEC 28 VICTOIRES ET 4 NULS

Les Verts veulent perpétuer la tradition à Blida

Par
image

Les Verts retrouvent, ce soir, leur terrain de Mustapha-Tchaker, qui leur a régulièrement souri et où ils n'ont perdu aucune rencontre en 32 sorties

La sélection algérienne effectue son retour au stade Mustapha-Tchaker de Blida, à l'occasion du match de ce soir au Benin, suite à la demande du sélectionneur national, Djamel Belmadi. Il faut rappeler que l'ex-sélectionneur des Verts, Rabah Madjern avait décidé de délocaliser les matchs de la sélection du stade du 5-Juillet, puis à Constantine. Or, justement, les deux derniers matchs officiels des Verts se sont déroulés à Constantine et se sont soldés par une défaite et un nul, respectivement face à la Zambie (0-1) et le Nigeria (1-1). Aussi, à la sortie du président de la FAF, Kheireddine Zetchi, de la réunion du Bureau fédéral, tenue au mois d'août dernier à Annaba, celui-ci a confirmé le retour des Verts dans leur stade fétiche où ils ne se sont plus présentés depuis le 11 juin 2017, lors de leur première victoire dans les éliminatoires de cette CAN 2019 contre le Togo (1-0). «Le sélectionneur national Djamel Belmadi a décidé officiellement du retour des Verts au stade de Blida. Dans ce sens, nous avons commencé à mettre tout en oeuvre pour préparer cette enceinte afin d'abriter les prochaines rencontres de l'EN. D'ici une année et demie, il y aura une possibilité de jouer à Annaba», avait affirmé Zetchi. Les Verts retrouvent aujourd'hui leur terrain de Tchaker, un stade qui leur a régulièrement souri et où ils n'ont perdu aucune rencontre en 32 sorties, soit depuis 2009. Ce stade avait été le théâtre des matchs de l'Equipe nationale lors des qualifications, notamment de la Coupe du monde 2010 (Afrique du Sud) et 2014 (Brésil). Pendant toute cette période, neuf matchs ont été délocalisés au stade du 5-Juillet (Alger), à savoir ceux amicaux, face au Gabon, à l'Uruguay, à la Serbie, et récemment face à la Centrafrique, la Tanzanie et le Cap-Vert. Le septième face au Maroc, comptant pour les éliminatoires de la CAN 2012, s'était déroulé à Annaba. Le huitième et le neuvième match se sont déroulés à Constantine face à la Zambie et au Nigeria pour le compte du dernier Mondial. Et dire que c'est au stade olympique du 5-Juillet que le football algérien avait connu ses plus beaux moments lors des années 1980 et 1990. Actuellement, c'est au stade de Blida que les Verts sont en train d'écrire l'une de leurs plus belles pages. Dans cette enceinte, ils ont été accrochés à quatre reprises seulement face à la RD Congo, en amical, puis la Tanzanie en match qualificatif à la coupe d'Afrique des nations 2012, contre la Guinée en août 2013 en amical et, enfin, contre le Cameroun en éliminatoires de la Coupe du monde le 9 octobre 2016. Tous les autres matchs disputés au stade Tchaker ont été remportés par la sélection algérienne. Lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2010, les Verts ont gagné leurs six matchs disputés à Blida. C'était face au Liberia, la Gambie, le Sénégal, l'Egypte, le Rwanda et la Zambie. Au total, la sélection nationale a livré 32 matchs sur cette enceinte, réussissant 28 succès contre 4 nuls seulement. C'est dire que les supporters des Verts espèrent, à l'occasion de ce 33e match dans ce stade, une belle victoire contre le Bénin, avant de retrouver cette même sélection le 16 octobre prochain pour le match-retour à Cotonou. Il est vrai que les Verts eux sont imbattables à Blida, mais, en football, mieux vaut être vigilants et surtout ne sous-estimer aucun adversaire comme ce fut le cas jusque-là dans cette ville des Roses.