COUPE DU MONDE À 48 ÉQUIPES

Kheïreddine Zetchi favorable

Le président de la Fédération algérienne de football, Kheïreddine Zetchi, a pris part aux travaux de la réunion de la 3e édition des sommets exécutifs du football de la FIFA, qui s'est déroulée du 15 au 17 janvier 2019 à Marrakech (Maroc). En présence du président de l'instance dirigeante du football mondial, Gianni Infantino, et de plus d'une cinquantaine de dirigeants d'associations membres de la FIFA, le président de la FAF a donné son point de vue sur les sujets liés au football mondial, en plaidant notamment pour une Coupe du monde à 48 équipes. C'est aussi le voeu de la majorité des fédérations. La Coupe du monde à 48 équipes pourrait voir le jour dès le Mondial-2022. Une question sur laquelle la FIFA s'est penchée et qui a déjà trouvé un écho favorable auprès du Qatar, pays qui accueillera la prochaine édition. Ce pays s'est montré très ouvert à cette option. Concernée par les réformes de la FIFA, la Coupe du monde des clubs pourrait s'élargir, elle aussi, à 24 équipes, contre 7 actuellement. L'instance du football mondial veut faire de ce tournoi de clubs une vraie Coupe du monde avec la présence des équipes du monde entier. La FIFA songe à lancer la Ligue des nations de football, à l'instar de ce qui a été fait cette année par l'UEFA. Cette rencontre des sommets exécutifs de la FIFA, à laquelle la FAF a été représentée par son président et son secrétaire général, Mohamed Saâd, est la 2e du genre après celle qui a eu lieu au mois de décembre à Doha (Qatar).