LIGUE 1 MOBILIS- 24E JOURNÉE : MC ALGER

Mekhazni a métamorphosé l'équipe

Par
image

Après le bras de fer entre la direction du club et l'entraîneur Adel Amrouche, ce dernier a déposé un certificat médical affirmant qu'il ne peut diriger l'équipe lors du derby face à l'USMA.

Après la pluie, le beau temps au MC Alger. Jeudi, l'équipe du Vieux club de la capitale jouait gros lors du derby face au voisin et rival, l'USM Alger, dans un match comptant pour la 24e journée du championnat de Ligue 1, en l'emportant au terme d'«un match fou» (3-2). Le Mouloudia a ouvert la marque par Benaldjia (40') avant que Zouari ne parvienne à remettre les pendules à l'heure. Benaldjia redonne l'avantage au Mouloudia (56') et Benyahia égalise (85'). Alors que l'on se dirigeait vers la fin de la rencontre sur ce score de parité, l'arbitre Abid Charef siffle un penalty «imaginaire» suite à une faute peu évidente de Benguit sur Benaldjia. Lamara se charge de transformer la sentence et offrir trois précieux points à son équipe, dans ce derby joué devant des gradins presque vides, contrairement aux habitudes. Les supporters des deux camps ont décidé de déserter les gradins du stade olympique, en soutien aux mouvements populaires que connaît le pays, actuellement. Dans la maison mouloudéenne, tout le monde a évoqué, au coup de sifflet final du match, l'apport de l'entraîneur intérimaire, Mohamed Mekhazni. Après le bras de fer entre la direction du club et l'entraîneur Adel Amrouche, ce dernier a déposé un certificat médical affirmant qu'il ne peut diriger l'équipe lors de ce derby face à l'USMA. Le directeur sportif, Kamel Kaci-Saïd a fait appel en catastrophe au DTS des jeunes, Mohamed Mekhazni, pour diriger l'équipe et pour sa première, elle fut réussie sur tous les plans. Outre la bataille tactique qu'il a bien gérée et gagnée face à Thierry Froger, Mekhazni a su libérer les joueurs et provoquer ce déclic tant attendu après une longue série de mauvais résultats. «Je connais les joueurs, pour avoir déjà dirigé la plupart d'entre eux. Je connais aussi l'USMA, puisque j'occupais dernièrement le poste de DTS de cette équipe. Ces deux facteurs m'ont aidé à bien négocier ce match et trouver la formule idéale pour gagner. J'ai discuté avec mes joueurs en utilisant des mots simples, directs et motivants, ce qui a fini par apporter ses fruits», a déclaré Mekhazni. Même si, officiellement, Adel Amrouche est toujours entraîneur en chef, la résiliation de son contrat devrait intervenir dès demain, selon les dernières informations. Dans la maison mouloudéenne, l'on affirme que Mekhazni continuera sa mission au moins jusqu'à la fin de cette saison, en compagnie de Mourad Slatni. «Kaci-Saïd m'a appelé en catastrophe et nous n'avons pas eu le temps de discuter de mon avenir. Le plus important était de bien gérer ce derby. Maintenant, j'ai rendez-vous avec lui et tout sera mis au clair. Je ne peux rien dire pour l'heure», a déclaré Mekhazni.