ALERTE POUR 8 ÉQUIPES AU BAS DU TABLEAU

Choc à six points à AS Aïn M'lila

Par
image

Bien que cette rencontre ASMA - DRBT n'est pas décisive, n'empêche qu'elle est de très grande importance dans la mesure où le perdant se compliquerait la tâche pour s'éloigner de la zone rouge.

Huit équipes luttent pour leur maintien parmi l'élite au cours de cette 28e journée de la Ligue 1 prévue aujourd'hui, mais c'est le choc entre l'AS Aïn M'lila et le DRB Tadjenanet qui retient notamment l'intérêt des spécialistes, observateurs et surtout les fans des deux formations. Les deux équipes doivent une revanche à leurs supporters: le DRB Tadjenanet pour avoir perdu deux précieux points la précédente journée en se faisant tenir en respect par le MC Oran, une autre équipe menacée de relégation (0-0). Quant à Aïn M'lila, elle doit se racheter pour avoir laissé filer une bonne occasion de ramener, ne serait-ce qu'un point de son déplacement à Sidi Bel Abbès, une autre équipe bien menacée de rétrogradation. Bien que cette rencontre entre deux menacés de la descente aux enfers de la Ligue 2 n'est pas décisive, n'empêche qu'elle est de très grande importance dans la mesure où le perdant, si perdant il y aura, se compliquerait la tâche pour s'éloigner de la zone rouge. D'ailleurs, un nul n'arrangerait aucune des deux formations. Théoriquement, les faveurs des pronostics vont vers l'équipe locale, coachée par Azeddine Aït Djoudi qui aura le triple avantage du terrain, du public et de l'absence de plusieurs joueurs clés chez la formation adverse. En effet, le coach Liamine Bougherara, devrait se passer des services de trois de ses joueurs dont l'apport n'est plus à démontrer au sein de l'équipe, à savoir Mohamed Aib et Feghloul Senouci, suspendus ainsi que Maroci qui est absent depuis quelques jours à cause d'une blessure. Et c'est aussi le cas pour le gardien de but Mokrani, le latéral offensif Amachi et l'attaquant Atouche. A ces joueurs, il faut ajouter Akar, Abezghouti et Chihati qui ont été renvoyés pour indiscipline. Mais, le vice-président de l'équipe, Adel Boudjebaz indique: «Le DRBT sait très bien la grandeur de la responsabilité pour dépasser cette situation critique, mais les joueurs sont décidés à relever le défi pour passer le cas aussi bien de l'AS Aïn M'lila que celui du CS Constantine, par la suite.» Du côté de l'équipe locale, l'ASAM, le coach Aït Djoudi fait remarquer que «notre situation s'est compliquée et nos derniers matchs vont se dérouler comme des matchs de Coupe à commencer par ce match contre le DRBT au stade Touhami Khelifi. Et là, poursuit, le coach de Aïn M'lila, nous n'avons aucune autre alternative que de gagner pour augmenter nos chances pour le maintien et ainsi se préparer, d'ores et déjà à préparer la saison prochaine». Pour les autres matchs de ce jeudi concernant les clubs menacés par la relégation, on notera le fait que deux équipes à savoir le CR Bélouizdad et le MC Oran, recevront deux formations voulant saisir l'occasion pour se rapprocher du podium. Ce qui leur complique quelque peu la tâche, eux, qui jouent pour leur survie. Les deux équipes joueront à domicile et auront donc l'avantage du public et du terrain. De son côté, le CA Bordj Bou Arréridj disputera son derby de l'Est contre son voisin l'ES Sétif. Les gars de Bordj peuvent bien battre Sétif au stade du 8-Mai dans la mesure où les Noir et Blanc sont bien démobilisés en perdant tous les objectifs cette saison et se trouvent dans une position où ils n'ont rien à gagner et rien à perdre non plus. D'autre part, la tâche du MO Béjaia, pourrait s'avérer difficile devant une équipe du MCA qui veut s'approcher du podium. Quant au match entre l'Olympique de Médéa et le NA Hussein-Dey, les gars de Médéa sont décidés à empocher les trois points de la victoire devant une équipe qui, n'est qu'à un point des 37 points, synonymes de maintien...